Le plus difficile quand on veut mettre en place un nouveau process de travail ?

C'est pas de définir ce processus. Quand tu sais à peu près ce que tu veux faire, cette étape là elle est simple. Voir rapide.

Non la difficulté, c'est d'arriver à garder le rythme dans le temps.

9 fois sur 10 (et je suis gentil sur les chiffres), on abandonne la routine sous quelques semaines. Pas parce que le process est mauvais, c'est ça le pire. Mais surtout parce qu'on ne prend pas le temps en amont de se préparer. Pour que l'activité soit construite de manière à nous encourager à la répéter, la conserver.

Heureusement, il y a un moyen de faire. Et simple en plus...

Ça a commencé à l'école

Quand j'étais à l'école (genre à partir du CP), on avait les "bons points".

Tu sais, la récompense que le maître (ou la maîtresse) te filait pour avoir bien fait un exercice.

Bon, c'était juste un bout de carton rectangulaire. Mais quand t'en avais 10 t'avais droit à ton image. Puis au bout de 10 images t'avais un petit livre.

Un système de récompense tout con, générique et même pas adapté à chaque élève en plus. Si t'aimes pas lire, tu vas pas être bien avancé une fois que tu as tes 10 images.

Mais ça fonctionnait. On faisait tous la course aux "bons points". 

Pourquoi ?

Parce qu'une récompense ça reste un moyen puissant de t'inciter à faire (et surtout refaire) quelque chose.

La différence avec l'école

Et pourtant dans ce cas-là, tu choisissais pas ta récompense. Et c'est là, la grosse différence qui va nous intéresse.

Pour mettre en place un nouveau comportement qui dure. A savoir une ou des habitudes de travail qui font avancer ton business tous les jours.

Puisque dans le cas d'une habitude que tu vas construire, la récompense c'est toi qui va la choisir. Du coup, y'a moyen de prendre celle qui te convient le mieux (sans que ton prof la définisse pour toi).

Parce que cette récompense, elle va t'inciter à continuer. A en vouloir encore. A maintenir ton effort dans la durée. Elle fait partie du processus de création et maintient d'une habitude.

Seulement il faut bien la choisir. Pour qu'elle soit adaptée. Faut pas te récompenser avec 3h de série TV après 15 minutes de boulot. Sinon tu crées un gros déséquilibre dans tes activités. Et c'est pas Netflix qui payera tes factures.

Mais en choisissant une récompense adéquate, cela va te mettre le coup de boost nécessaire à la création du processus de maintien de ta nouvelle habitude de travail.

Un exemple.

Pour instaurer mon habitude de méditer 10 minutes plusieurs fois par semaine, j'ai fait un changement mineur, mais qui crée la différence. Je m'offre un café en récompense de ma séance de méditation.

La subtilité ? Au lieu de boire mon café avant de méditer, je le bois après.

Ça tiens à rien tu me diras. Mais c'est ce qui fait la différence entre méditer et ne pas méditer. Ok, faire de la méditation c'est pas une habitude de travail, je te l'accorde. Sauf que ça me permet de me vider l'esprit et de revenir plus concentré sur ma prochaine session de boulot. Tout bénéf donc !

En fait, ça va même bien plus loin que cela.

Car il existe 2 types de récompenses, la récompense externe, c'est ton café.

Et la récompense interne. Lié à ton activité.

L'une complète l'autre pour solidifier le socle de ton habitude. Ce sont des notions que je t'explique en détails dans la formation.

Et ce travail de construction de tes récompenses, il fait l'objet d'un exercice complet dans le programme de création d'une habitude. Afin que tu mettes toutes les chances de ton coté pour t'appuyer sur ces fameuses récompenses.

Si tu souhaites que je t'accompagne pour mettre en place tout cela, tu peux cliquer ici pour découvrir ma méthode exclusive. Celle qui te permettra de bosser tous les jours sur ton business.